Gen's Stream

Forêt Primordiale v.4.4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

"

Mythologie scandinave (1) : Une première approche

HR

Temps de lecture :

1640 mots - 8 minutes

Dossier Mythologie Scandinave

(1) Une première approche (2) La Genèse (3) Le Crépuscule des Dieux (à venir)


Moins connus que les légendes greco-romaines, les mythes scandinaves n’en sont pas moins riches et fascinants, l’univers du jeu vidéo et de l’animation s’en sont d’ailleurs inspiré à de multiples reprises pour alimenter leurs univers, leurs légendes et leurs aventures. Si vous avez déjà entendu parler d’Yggdrasil, d’Arbre-Monde, de Ragnarök, de Loki, Freyja, Odin et autres noms liés à l’univers de la mythologique germanique sans vraiment comprendre leurs origines et êtes curieux d’en savoir plus sur le sujet, ce billet vous est destiné. Sans avoir la prétention de tout vous dire sur ce thème intarissable, vous pourrez au moins vous contenter des bases les plus souvent reprises par l’univers vidéoludique et animé, et si le sujet vous intéresse, de nouveaux billets plus détaillés viendront compléter le sujet. Mais pour le moment, vous pouvez simplement vous laissez guider et parcourir ces quelques lignes en ma compagnie ;)


Image
“The Ride of the Valkyries”, peinture de William T. Maud (1865-1903) représentant les nymphes guerrières envoyées par Odin recueillir les âmes des défunts sur les champs de bataille.


Pour bien comprendre le contexte de l’univers de jeux tels que Valkyrie Profile et Odin Sphere, il faut s’attarder brièvement sur la richissime mythologie dont il puise son univers et nombre de ses personnages : moins connue que la mythologie grecque et que son panthéon olympien, les anciens barbares nordiques (surnommés ainsi à mauvais titre, bien loin des clichés des vikings barbus cornus que les guerres antiques nous ont rapporté d’eux) bénéficiaient d’une culture foisonnante et d’une mythologie complexe dotée d’une pléiade de divinités et d’une conception du monde unique. Le plus connu d’entre ces dieux nordiques est certainement Thor, le dieu de la foudre mais aussi du combat guerrier, armé de son marteau foudroyant Mjöllnir. Il est aussi le gardien de Midgard, terre des hommes, ce qui lui a valu sa popularité aux temps anciens et sa notoriété dans la culture antique actuelle. La mythologie nordique conçoit le monde d’une manière bien spécifique, bien loin du tiraillement occidental partagé entre une vision du monde “plat” ou “rond”.

En effet, le centre du monde tel qu’il est perçu dans les mythes germaniques est Yggdrasil, l’Arbre-Monde, aussi nommé Colonne d’Irmin (Irmunsul) ou “Arbre Cosmique”, frêne immense qui prend racine au cœur d’Asgard, royaume des dieux Ases - ou Aesirs - (royaume qui est lui-même au centre de Midgard, le monde que foulaient les peuples germaniques à proprement parler), dieux guerriers opposés à une seconde famille de dieux, les Vanes - ou Vanadirs -, maîtres de la fécondité et des arts occultes. Les divers plans du monde germanique reposent sur les branches et le tronc d’Yggdrasil, le monde des hommes et des dieux est à ses pieds et ses racines s’enfoncent dans la terre jusqu’aux trois enfers primordiaux : Niflheim, enfer de ténèbres et de glace ; Muspellheim, enfer brûlant ; et Hel, l’au-delà, le lieu où vont toutes les âmes déchues, que ce soit celles des hommes ou celles des dieux. C’est aussi la particularité de la mythologie nordique : les divinités n’ont pas le luxe de l’immortalité, et peuvent bel et bien mourir et finir dans l’au-delà. Mais les portes de la mort elles-mêmes sont bien plus floues que le conçoivent les mythes d’autres civilisation : il n’est pas rare de voir les défunts s’en échapper pour venir hanter le monde des vivants.


Image
Illustration d’artiste d’Yggdrasil, symbole de l’éternité et du perpétuel : quelque soit la saison, le feuillage de l’Arbre-Monde reste vert et resplendissant. On y voit Nidhogg niché au creux de ses racines, Hraesvelg posé sur une de ses branches et divers animaux mêlés en trompe l’eil à son écorce.


Les plans du monde scandinaves regroupent trois mondes sur chaque échelon d’Yggdrasil, soit neuf au total. Dans le « feuillage » de l’Arbre-Monde, on trouve Asgard, Vanaheim (royaumes des deux familles de dieux respectives) et Alfheim, terre des elfes, peuple ayant inspiré la plupart des RPG dans l’univers du jeu-vidéo. Au pied d’Yggdrasil, on trouve bien sûr Midgard, mais aussi tout autour du monde connu et au delà des mers Jotunheim (aussi appelé Utgard), territoire inexploré des géants qui menacent sans cesse la stabilité d’Yggdrasil et combattent les dieux pour restaurer le chaos ; et Nidavellir, territoire des nains, un peuple extrêmement important dans la mythologie scandinave, souvent mêlé/confondu avec les elfes dits « sombres » de Svartalfheim (beaucoup d’indices tendent à prouver que ces deux derniers plans n’en sont qu’un seul et unique), les trois enfers primordiaux s’étendent quand à eux sous les racines d’Yggdrasil, sous terre.

Le pont qui relie Midgard à Asgard est appelé Bifröst, il est gardé jour et nuit par le dieu Heimdall, deux aspects mythologiques qu’on retrouve dans Valkyrie Profile.Ull, divinité secondaire à priori sans importance dans le jeu, est aussi un dieu scandinave et incarne la chasse et l’hiver, et Loki est un dieu scandinave malicieux très populaire dans l’univers du jeu de rôle et de l’animation même si on ne le retrouve pas dans Valkyrie Profile. On retrouve beaucoup d’autres créatures liées à la mythologie scandinave dans l’univers des jeux de rôle, comme le dragon Fafnir, Nidhogg (serpent qui ronge les racines d’Yggdrasil), le loup Fenrir, l’écureuil Ratatosk, l’aigle Hraesvelg, le dieu Baldur et même les Trolls et autres créatures fantastiques en tous genres. La plupart de ces créatures sont liées à des mythes très spécifiques dans les légendes scandinaves. Une grande partie des créatures du folklore celtique tirent leur origine de cette même mythologie, qui n’a rien à envier aux mythes gréco-romains beaucoup plus popularisés au cours du temps.


Image          Image
Représentations de l’univers schématique sur lequel reposent les “Neuf Mondes” et d’une Valkyrie antique.

Dans tout ça, Odin est donc le seigneur des Ases, et par la même occasion le dieu de la guerre et de la victoire, il est toujours armé de sa lance Gungnir, et chevauche sa monture Sleipnir. On retrouve beaucoup d’aspects mythologiques de ce personnage dans Valkyrie Profile. Pour se préparer à la fin du monde, le Ragnarök, crépuscule des dieux (littéralement « Consommation du Destin des Puissances »), Odin recueille la moitié des âmes des guerriers morts au combat pour renflouer les rangs de son armée lors de la grande bataille finale qui l’opposera aux géants et mènera à la destruction du monde, et à sa renaissance par la même occasion. Freyja, déesse Vane accueillie par un concours de circonstances au sein des Ases, accueille quand à elle l’autre moitié des guerrier occis, cette séparation s’expliquant parfois par le sens du combat de ces guerriers : certains, dits offensifs, vouent un culte à la guerre et rejoignent Odin ; d’autres, dits défensifs, se battent pour leur famille et leur propriété et rejoignent Freyja. Aucune explication plus claire n’a cependant expliqué ce partage des âmes dans ce qu’on connaît actuellement de la mythologie scandinave (le plus grand nombre de renseignements nous viennent des Eddas, des manuscrits poétiques du treizième siècle).

Les fameuses Valkyries (Val-Kyrie = Seigneur des Occis, par étymologie “Celles qui choisissent les occis” : les occis étant ceux qui meurent au combat) s’occupent dont d’aller chercher les guerriers morts sur les champs de bataille pour les amener dans le sanctuaire d’Odin, Valhalla (Val-Halla = Halle des Occis), où ils s’entraînent et festoient à longueur de temps dans l’attente du Ragnarök. Les Valkyries sont donc des nymphes guerrières dévouées à Odin, qui chevauchent des loups dans les champs de bataille et donnent la mort aux guerriers les plus courageux pour emmener leur âme, ils deviendront alors des Einherjar, encore un terme repris tel quel par Valkyrie Profile, une mort considérée comme profondément honorifique par les guerriers nordiques. A l’instar des Nornes, trois divinités qui tissent le Wyrd, la toile du Destin (Urd = Le Passé, Verdandi = Le Présent et Skuld = Le Futur), les Valkyries sont des divinités mineures au service des dieux, leur nombre est très variable, il est même probable qu’il soit infini ou indéfini, même si certains poèmes les limitent à moins d’une dizaine, on y trouve le plus souvent des divinités héroïques comme Brynhildr ou Hrist (une des trois valkyries dans Valkyrie Profile), Skuld est même une Valkyrie tout en faisant partie des trois Nornes. Les Valkyries sont toujours représentées comme des vierges à la beauté sans pareil vêtues d’une armure légère et de plumes, blondes aux yeux bleus, ces divinités avaient une importance considérable pour les guerriers nordiques qui avaient l’honneur de mourir au combat pour devenir Einherjar. La mythologie décrit avec précision la création du monde (à partir du cadavre du géant Ymir) et sa destruction ainsi que sa renaissance à partir du couple Lif et Lifthrasir, seuls humains ayant survécu à l’apocalypse.

Si vous voulez davantage d’informations à propos de la mythologie scandinave (aussi dite mythologie germanique ou nordique), je vous conseille de parcourir les quelques liens cités ci-dessous, j’enverrai sans doute aussi d’autres billets sur le sujet ici pour vous parler plus précisément de certaines légendes et apporter des précisions sur ce qui a été dit plus haut !



Quelques liens pour en savoir plus à propos de la mythologie scandinave :

Wikipedia : Mythologie scandinave / Yggdrasil / Odin / Valkyrie / Ragnarök

Informations supplémentaires :
La Religion Nordique
La Mythologie Scandinave
Yggdrasil, l’arbre-monde
Le Grand livre de la Mythologie Scandinave
Dictionnaire de la Mythologie Nordique

Gen'

Gen'

Abonnez-vous au Flux RSS pour suivre les prochains billets de cette catégorie.

Corti Corti ·  29 mars 2009, 11:10

Cool !
A une époque, j'avais cherché s'il n'existait pas un livre qui retracerait les mythes scandinaves et j'avais échoué à ma déception.

Vais zieuter tes liens avec plaisir.

Par contre, Liko est bien présent dans Valkyrie Profile. Il a même un rôle clé dans la fin A.

Gen' Gen' ·  29 mars 2009, 14:05

J'avais aussi cherché quelques ouvrages sur le sujet mais c'est assez rare, la seule chose que j'avais trouvé c'est un "dictionnaire de la mythologie nordique", pratique mais pas vraiment approfondi sur les sujets qu'il abordait.

Pour Loki dans VP, je suis passé à côté de tellement d'éléments clé dans le jeu que je ne m'en souviens même plus. Faudra que je le refasse de manière plus approfondie un de ces quatres ^^'

Sirius Sirius ·  03 avril 2009, 23:23

Très joli dossier sur la mythologie scandinave. J'ai lu l'Edda mais j'ai du mal avec ces mythes car je peine à assimiler tous les concepts.

Il y a aussi la BD Thorgal qui exploite l'univers. Je m'y connais bien plus en mythes grecs en effet sûrement car je les ai étudié au collège.

locogitatio locogitatio ·  09 avril 2010, 15:53

Salut, article intéressant, je voulais juste corriger une coquille, en effet Loki est bien présent dans valkyrie profile et c’est un personnage important, j’en dis pas plus pour pas spoiler.
Enfin, c’est là où on voit que finalement le jeu vidéo peut être une façon de s’enrichir culturellement parlant, comme tu le dis la mythologie scandinave est la source de pas mal d’oeuvres ( age of mythologie, comics américains, Mnemosyne no Musume-tachi….etc). D’ailleurs l’héroic fantasy doit aussi s’en inspirer non ?

Gen' Gen' ·  09 avril 2010, 17:31

La fantasy s’en inspire aussi énormément en effet, mais plus particulièrement des dérivés plus telluriques de ces mythes (fées, elfes, nains, trolls, c’est un bestiaire très caractéristique de ces contes traditionnels du Nord). On s’éloigne cela dit des épopées des grands mythes, toutes ces idées étant originaires d’une culture populaire assez riche et terrestre partagée par les racines de l’histoire anglo-saxone et celtique (en Irlande par exemple), et non de l’imagination naïve de la jeunesse comme on voudrait nous le faire croire aujourd’hui. Même si les deux partagent un imaginaire commun sur plusieurs niveaux, ils n’en restent pas moins différents (on parlera plus de légendes populaires intimistes et ludiques que de mythes immuables prétendument historiques pour l’univers féérique merveilleux).

Pour Loki dans VP, on m’avait déjà fait la remarque dans ma critique de Silmeria, j’ai eu l’occasion de rattraper mes lacunes sur le premier volet depuis :)

locogitatio locogitatio ·  09 avril 2010, 23:52

Whaou, je m’y suis repris à plusieurs fois avant de tout comprendre et ça valait le coups ^^

Perso c’est celui de ps2 que je n’ai pas fait, là je vais m’attaquer à celui de ds quand je le trouverais en pas cher d’occase :cool:

Gen' Gen' ·  10 avril 2010, 00:29

Pardon, j’oublie parfois de penser à la lisibilité de ce que j’écris lorsque je me laisse aller :p

Je n’ai pas joué à l’épisode DS, d’après ce que j’ai pu comprendre c’est le moins complet des trois. Silmeria est très bon par exemple, surtout niveau gameplay, il y a une réelle évolution côté stratégie dans les combats. Je ne serai pas si positif côté scénario par contre. Enfin bref, je ne vais pas réécrire ma critique du jeu ici :p

Si le sujet t’intéresse, tu as aussi la seconde partie du dossier (liens en haut du billet), je ne sais pas si tu as vu. J’ai passé un temps fou à rédiger tout ça, mais je trouve ce sujet réellement passionnant, et j’aime par dessus tout en parler :)

locogitatio locogitatio ·  10 avril 2010, 17:50

Je vais aller lire ça, merci, vu que j’attendais la seconde partie ^^

Kaiko Kaiko ·  01 juillet 2010, 01:53

J’ai trouvé ce billet très enrichissant ; ça m’a même donné envie d’approfondir plus amplement le sujet. C’est vrai que la mythologie scandinave passe un peu à la trappe en comparaison à la mythologie gréco-romaine si bien que quand on la rencontre, on ne sait pas la déceler. Je pense aussi qu’il y aurait énormément à dire de la mythologie nordique dans l’univers du comics, mais je sais que ça, ce n’est pas de ton ressort :p

Gen' Gen' ·  06 juillet 2010, 09:30

Comme je te l’ai déjà dit, les comics ne font pas encore partie des diverses cordes de mon arc, mais ça peut être intéressant de s’attarder sur le sujet dans une future partie qui traiterait des différents supports qui se sont largement inspiré des mythes nordiques. Et ça me permettrait aussi de m’intéresser de plus près à ce support pour développer mes propres connaissances :)

Les commentaires sur ce blog utilisent l'affichage Gravatar, enregistrez votre mail en quelques clics pour lier automatiquement votre adresse mail à un avatar de votre choix sur tous les sites compatibles. Cliquez ici pour en savoir plus.



Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Notice: Undefined index: c_question_hash in /var/www/gen/www.genstream.fr/all-blogs/plugins/accessibleCaptcha/class.dc.filter.accessible.captcha.php on line 55 Notice: Undefined index: c_answer in /var/www/gen/www.genstream.fr/all-blogs/plugins/accessibleCaptcha/class.dc.filter.accessible.captcha.php on line 61


Voir Également

Mythologie Scandinave (2) : La Genèse

(1) Une première approche (2) La Genèse (3) Le Crépuscule des Dieux (à venir) Après avoir abordé la...

Lire la suite


top