Gen's Stream

Forêt Primordiale v.4.4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

"

Line-up des séries à paraître sur le blog - Printemps 2010

HR

Temps de lecture :

2868 mots - 14 minutes

Note : je n’ai pas pris le temps de revérifier tous les liens vers les vidéos d’aperçu des séries, si vous trouvez un lien invalide (mort, mauvaise vidéo), n’hésitez pas à me le faire savoir, je corrigerai ça rapidement.

Edit : Je viens de me rendre compte que j’ai oublié la fameuse catégorie des séries passées que j’ai prévu de regarder en fin de billet. Tant pis, je me réserve ça pour plus tard (des retro line-ups, en quelque sorte).

Après un mois de Mars assez creux niveau blogging (parce qu’a contrario plutôt mouvementé irl), je remets les couverts en cette nouvelle saison animée déjà bien amorcée. Pas mal de nouvelles séries à se mettre sous la dents ce printemps, quelques suites aussi, comme d’habitude ce billet n’est pas là pour en faire le récapitulatif (je vous conseille la classique Chartfag pour jeter un oeil aux nouveautés, et de suivre son évolution et les prochaines chartes animées à la source tant que vous y êtes), mais pour vous donner un aperçu de ce dont je risque de parler dans les temps qui suivent sur ce blog. A prendre avec des pincettes cependant, puisque la saison dernière deux séries classées aux antipodes ont réussi à échanger leur place dans mes visionnages (Dance in the Vampire Bund passant du rang “séries à suivre” à celui des séries délaissées, et Hanamaru Yōchien prenant sa place en un quart de tour). Et je n’ai encore parlé d’aucune des deux séries, preuve du caractère très aléatoire de ces line-up (mais ce sera sans doute le cas pour la seconde dès que j’aurai terminé son visionnage).

A côté des sorties d’actualité dont on entend beaucoup parler, ou beaucoup trop peu parler, un bon nombre de séries hors saison se glisseront aussi dans l’histoire, raison pour laquelle j’ai ajouté une petite catégorie à part à la fin du line-up pour vous parler des quelques séries qui vont passer sous mes yeux mais n’ont rien à faire dans l’actualité du moment (Eikoku Koi no Monogatari Emma, par exemple, qui m’inspire déjà beaucoup, ou des films considérés comme cultes, mais qui ne le sont pas pour moi comme Akira, Ghost in the Shell ou Paprika… oui, j’ai du boulot). A côté des récapitulatifs bien remplis comme on peut en voir un peu partout, je trouve ce genre de billet intéressant puisqu’il permet au lecteur de savoir si tel blogueur suscitera son intérêt au fil de la saison, ou s’il pourra l’ignorer sans regrets (le fourbe). Les plus impatients pourront toujours me suivre sur Twitter (bien pratique, mine de rien) entre chaque nouveau billet.

Tabula Rasa

星の夜 by サトリ via Pixiv

2010, année table rase ?

Autre précision importante, ce line-up risque fort d’être le premier et dernier de l’année 2010. Pas parce que je me suis d’une quelconque façon résigné à abandonner le blogging (je présente mes excuses à la lueur d’espoir qui vient de s’éteindre dans l’esprit de mes hypothétiques détracteurs), trop important pour moi, mais parce que j’ai décidé de laisser de côté les nouveautés de l’été/automne prochain pour me concentrer sur l’immensité de choses qui coagulent dans les listes plan to watch et currently watching de mon AnimeList. Concrètement, ça veut dire quoi ? Non pas que la stase du mois de Mars s’étendra sur l’année, mais au contraire que je pourrai suivre mes séries plus sereinement et en parler selon mes envies, sans me soucier du taux de popularité et du nombre de publications autour de telle ou telle série (oui Sora no Woto, c’est bien de toi que je parle). En piochant dans les dites listes, on relèvera des choses comme Abenobashi, Ah! Megami-sama, Clannad AS (que je connais sur les bouts des doigts sans l’avoir vu, c’est fort), Arjuna, Kino no Tabi, Gineiden, Wolf’s Rain, Texhnolyze, Utena, Kara no Kyōkai (les derniers films sont toujours en attente), bref, j’ai encore du boulot avant de pouvoir fièrement asseoir ma protoculture d’otaque moderne. En même temps, c’est pas comme si c’était le véritable objectif à atteindre (le combat contre les clichés qui lient animation japonaise à niaiserie -ou même à la jeunesse en général- me semble déjà être plus important), et j’ai encore de belles années devant moi pour enrichir ma culture visuelle japonaise. Ce genre de choses, c’est intarissable ; je dirais même que ça se bonifie avec le temps. Et un brin de patience.

Maintenant, place à l’action, place aux faits, place à mes trop laids croquis de ma très chère Tio, place au line-up fleuri de ce début d’année gouverné par la pluie et le beau temps (l’expression “giboulées de Mars” n’a jamais été aussi aisément vérifiable).

Ce que je regarderai à coup sûr :

- Heroman (Bones) : Un concept très américain (peu surprenant quand on sait qu’il tire ses origines de Stan Lee, considéré comme un des principaux fondateurs du panthéon de héros de Marvel Comics) appliqué à la production animée nipponne, je demande à voir. En plus d’un design bien pêchu, la série promet une action pleine de nekketsu et d’américanisme patent (difficile de rater le drapeau sur le mecha et la plupart des illustrations) avec un budget plutôt conséquent, et des aliens qui ressemblent à des homme-cafards tout droit sortis de Mimic. Une sorte de mélange entre Bōnen no Xam’d et Tetsuwan Birdy Decode, espérons que Heroman s’en sorte mieux que ces dernières, qui étaient aussi pleines de promesses. Le nom de Bones à la production ne me rassure pas vraiment.

- Senko no Night Raid (A-1 Pictures) : La continuité du projet Anime no Chikara d’Aniplex, une série qui a la lourde tâche de remplacer la critiquée mais pas si désagréable Sora no Woto. Changement radical de style et de contexte pour un genre peu exploré dans l’animation japonaise : le background traite des tensions géopolitiques entre la Chine et le Japon dans les années trente. Du tout émane une ambiance sombre qui n’est pas pour me déplaire, et l’histoire d’espionnage dans les rues de Shangaï est plutôt prometteuse. Croisons les doigts pour ne pas retrouver la même tare que dans la mélodie du ciel : une série originale n’implique pas forcément une fin abrupte et un potentiel à peine effleuré.

- RAINBOW - Nisha Rokobō no Shichinin (Madhouse) : Ne vous fiez pas au mot “Rainbow”, cette série est tout sauf joyeuse et colorée. Des hommes, des vrais, une sombre histoire de pensionnat aux traitements douteux et les récits de vies traumatisées par ces expériences, avec une bonne dose de drame et une ambiance pour le moins dure et des scènes plutôt crues. Il fallait bien un peu d’hormones masculines et d’hémoglobine au milieu de cet amas de comédies en tous genres. Et puis du Madhouse, ça ne se refuse pas. Une série résolument GARS qui me fera le plus grand bien.

- Angel Beats! (PA Works) : La série dont on entendra beaucoup parler cette saison. Key est à l’origine du projet, en collaboration avec Jun Maeda, des noms qui ont plutôt l’habitude de s’accoler à des romances aériennes comme Air et Kanon. Une production originale inhabituelle pour une construction qui ne semble pas l’être tant que ça (des adolescents qui se battent dans les couloirs d’un lycée, un club gouverné par une jolie fille avec un caractère bien trempé, des histoires d’anges et d’après-morts…). Des inspirations pour le moins diverses, on verra si la série arrivera à s’en détacher ou si elle se prendra les pieds dans le tapis. Dans tous les cas, surprise ou déception, je compte bien suivre l’affaire de près durant les 13 épisodes prévus.

- Yojō-han Shinwa Taikei (Madhouse) : Une série qui laisse présager quelque chose… d’étrange. Les light novels adaptés nous content l’histoire d’un étudiant en pleine retrospection qui se souviens non sans fantaisie de ses premières années d’université et des rencontres qui la ponctuent. La production est dirigée par Masaaki Yuasa, qui s’est entre autres occupé de tenir les rennes dans Kemonozume et Kaiba. Curiosité, le mot est faible pour désigner ce que m’évoque cette adaptation, qui pourrait bien être le Trapeze cosmique de la saison.

- Mayoi Neko Overrun! (AIC) : Mon péché mignon de la saison. Ça parle de pâtisseries, de chats, de zettai ryōikis, une autre comédie “veuillez déposer votre cerveau à l’entrée” qui viendra naturellement ponctuer mes semaines durant les prochains mois. L’histoire et les personnages sont bourrés de clichés, mais on s’en moque, ce n’est pas ce que je demande à la série. Si elle s’avère être ne serait-ce que divertissante, je pousserai le visionnage jusqu’au bout.

Côté OAVs, je retiendrai le continuité de Katanagatari et Utawarerumono, le chapitre Tesse’halla de Tales of Symphonia, je ne manquerai pour rien au monde xxxHolic : Rō et Black★Rock Shooter (plus pour Dead Master que pour BRS d’ailleurs) et quelques autres surprises qui se glisseront sans doute dans la sélection.

Rainbow

Illustration du manga RAINBOW : Nisha Rokobō no Shichinin. Écartez les enfants de la télé.

Ce que je suivrai de loin :

- Kaichō wa Maid-sama (JC Staff) : J’étais inquiet de ne plus retrouver la légèreté et l’humour de Kimi ni Todoke après la fin du dernier épisode de la série, cette histoire toute simple pourrait bien être son successeur. Si ça ressemble à la romance pleine d’humilité et d’humour que j’imagine, je prends volontiers, et je ne me ferai pas prier pour aller jusqu’au bout. Niveau réalisation par contre, il faudra s’attendre à quelque chose de beaucoup plus limité que la série précédemment citée, Production I.G ne signant malheureusement pas pour tous les shōjos saisonniers.

- Working! (A-1 Pictures) : Encore une comédie, mais centrée autour des péripéties des employés d’un restaurant familial cette fois. Le punch semble être au rendez-vous pour cette comédie slice of life qui aborde l’environnement de travail comme un divertissement de tous les instants plutôt qu’un calvaire éreintant. Idéal pour se changer les idées à la fin d’une dure journée de labeur. La série est cependant sur un siège éjectable, tout dépend de son aptitude à m’accrocher au fil des épisodes et des performances des séries de la catégorie suivante.

- Ichiban Ushiro no Daimaō (Artland) : L’ambiance générale et le synopsis m’évoquent Zero no Tsukaima, avec des protagonistes un peu plus couillus si on peut s’exprimer ainsi. Ne serait-ce que parce que le protagoniste est pour une fois autre chose qu’un boulet pernicieux, et parce que ça peut être une comédie ecchi sympa, je vais tenter le coup, sans convictions. Petit détail amusant sans véritable rapport : l’id de a série sur ANN est 666 suivi d’un zéro. Hasard ?

- Giant Killing (Deen) : Une série thématique sport qui parle de foot, je pourrais être allergique si le design et l’approche de l’ensemble ne me semblait pas vraiment originale et bien barrée (je pense notamment à Eyeshield 21, qui réussissait l’exploit de faire avaler sans problème la pilule football américain). On plaisante en affirmant que le football, c’est pour les lopettes, ben pour le coup je défie quiconque de traiter les protagonistes de la série de ce nom. Je commencerai le visionnage, c’est une autre part de gâteau de savoir si je vais persévérer jusqu’au bout.

- Ookiku Furikabutte ~Natsu no Taikai-hen~ (A-1 Pictures) : A-1 Pictures a décidément du boulot cette saison. Je suis toujours en plein visionnage de la première saison d’Ookiku Furikabutte, et c’est bien sympa, je m’intéresserai sans aucun doute à cette suite une fois le visionnage achevé. Je mets de côté donc. Le premier opening de la saison 1 est tout simplement culte.

- Arakawa Under the Bridge (Shaft) : La production Shaft saisonnière, par une partie du staff de Natsu no Arashi!. Ayant beaucoup aimé cette dernière, je peux m’attendre à être agréablement surpris, mais avec Shaft on ne sait jamais à quoi s’attendre. Pas de demi-mesure : soit j’adhère totalement, soit je passe complètement à côté du fond de la série. La futur me dira quelle voie adopter.

- Saraiya Goyō (Manglobe) : Le contexte historique (Japon d’Edo), le design bien particulier, la case noitaminA, toutes ces choses laissent présager une bonne série, mais que ce soit à cause des récentes productions décevantes de Manglobe ou d’une impression d’absence de cohérence ambiante, je doute. Espérons que les premiers épisodes balaient ce sentiment, dans le bon sens comme dans le mauvais. Le design me rappelle vaguement Mushishi, en plus… déprimant.

Arakawa Under the Bridge

Illustration du manga Arakawa Under the Bridge. Pour le moins déjanté.

Ce que je vais éviter


- Ikkitousen : Xtreme Xecutor (TNK) : Je me demande encore comment ils peuvent continuer à produire des séquelles vaporeuses au fil des ans. Le seul avantage, c’est peut-être que le background respecte assez scrupuleusement Romance of the Three Kingdoms, en transposant le tout à l’ère moderne. Après, ça reste du Ikkitousen : poitrines gonflantes, vêtements déchirés, animation qui va du moche au très moche. Intérêt faible pour moi.

- K-On!! (Kyoto Animation) : Très peu pour moi, j’avais déjà trouvé la première saison passablement ennuyeuse, je ne compte pas remettre le couvert. On blaguait autrefois en l’évoquant, c’est maintenant une réalité, tremblez… ou appréciez, comme bon vous semble. En attendant, j’aimerais bien que KyoAni se concentre sur des séries plus dignes de faire l’objet d’une adaptation correcte (ou d’un remake, rêvons).

- Shin Koihime†Musō: Otome Tairan (Dogakobo) : La seconde très lointaine adaptation de Romance of the Three Kingdoms, qui aurait pu davantage se rapprocher de l’oeuvre originale chinoise mais a fini par s’en écarter totalement en sombrant dans le moe et les lolitas à gogo. J’avais pris le risque d’espérer une évolution de la série la saison dernière, cette fois, non merci.

- B Gata H Kei (HAL Film Maker) : Ça pourrait être amusant de voir une lycéenne sauter sur tout ce qui bouge pour se taper le plus de camarades possible, mais non, non merci, ça se fera sans moi, trop de choses à voir pour consacrer du temps à ce truc qui sera, au mieux, tout juste divertissant, et qui véhicule tout un tas de clichés dont ont se passerait bien sur l’animation japonaise. Et puis c’est quoi ces poitrines en l’air sur l’image promo, elles sont gonflées à l’helium ?

- KissXSis (Feel) : Idem, je me passerais bien de ce genre de série. Par contre, si ça peut faire naître quelques reviews made in Helia tordantes de plus, je ne dis pas non. Ou l’art d’attendre que les autres se damnent pour profiter de leur savoir…

B Gata H Kei

Illustration de l’adpatation animée de B Gata H Kei. “Moi, je me roule par terre lorsque je suis heureuse ! Comme une ch***ne !”


C’est tout pour cette fois, j’ai volontairement ignoré les séries à tendance Yaoi et l’adaptation de Romance of the Three Kingdoms par un studio chinois au nom trouble qui risque d’être repoussée ou au mieux totalement ignorée (un peu comme ma douce Porfy no Nagai Tabi, adaptation animée des Orphelins de Simitra). En conclusion : beaucoup (trop) de comédies dans cette saison pleine d’extrêmes, mais finalement peu variée. Je profiterai sans doute du visionnage de séries plus anciennes pour rééquilibrer le tout, et préparerai le terrain pour les mois à venir, où je m’octroierai enfin la liberté de regarder les séries à mon rythme sans me sentir crouler sous les parutions semaine après semaine. Objectif : avoir nettoyé mon AnimeList et rétabli une situation humainement acceptable d’ici la fin de l’année. Souhaitez-moi bon courage !


Gen'

Gen'

Abonnez-vous au Flux RSS pour suivre les prochains billets de cette catégorie.

Helia Helia ·  07 avril 2010, 15:56

“J’ai décidé de laisser de côté les nouveautés de l’été/automne prochain pour me concentrer sur l’immensité de choses qui coagulent dans les listes plan to watch et currently watching de mon AnimeList . Concrètement, ça veut dire quoi ? que je pourrai suivre mes séries plus sereinement et en parler selon mes envies, sans me soucier du taux de popularité et du nombre de publications autour de telle ou telle série”
Bienvenue au club, c’est pile ce que je compte faire :) . Courir après les nouveautés c’est l’apanage des chevaux de courses, mon rythme d’escargot prépaïste ne s’y adapte pas très bien X).

“KissXSis  : Idem, je me passerais bien de ce genre de série. Par contre, si ça peut faire naître quelques reviews made in Helia tordantes de plus, je ne dis pas non. Ou l’art d’attendre que les autres se damnent pour profiter de leur savoir…”
Je retiens, je retiens XD. En gros, c’est à moi de me dévouer à la juste et noble cause de se lobotomiser le cerveau pour le rire de mes semblables :D .
Fais gaffe, je risque de venir te réclamer les frais d’hospitalisation quand je sortirai de l’asile :p.
( Et dire que je n’ai pas encore fini la seconde saison de Queen’s Blade… Je sens que mes yeux vont être gâtés ce mois-ci ^^’ )

Oh et sinon rien ne m’intéresse cette saison, comme ça pas de problème de tentation (sauf peut être Angel Beats mais vraiment vite fait) :D

Gen' Gen' ·  08 avril 2010, 22:46

Mes pauvres yeux avares de découvertes et de savoir ne peuvent se résigner à survoler une liste de nouvelles sorties sans trépigner de plaisir devant les fraîches aventures qui les attendent. Le plus simple donc, c’est que je ne m’intéresse tout simplement aux futures vagues de nouvelles séries de l’année.

J’ai déjà une exception malencontreuse, Highschool of the Dead, que je regarderai à coup sûr cet été. On va essayer de ne pas parcourir les futurs bilans prévisionnels pour ne pas tenter le loup. Avec les séries déjà accessibles, ça donne un nombre de choses regardables assez énorme, c’est comme ça que je me retrouve avec des listes pas possibles. Un peu de modération me fera plus grand bien (d’autant plus que je risque d’avoir moins de temps à consacrer à ce centre d’intérêt dès la prochaine).

PS : Ton commentaire était passé en indésirable, je n’y suis pour rien, c’est pas moi ! :x

Inuki Inuki ·  09 avril 2010, 23:11

Nouvel essai vu que les commentaires semblent refonctionner.

Tu vas mettre le blog en hiatus alors? Dommage mais t’as raison de te concentrer sur ce que tu dois voir d’un autre côté. Gook luck donc ^^ .

Angel Beats il faut espérer que ce premier épisode était fait comme ça exprès et que Maeda sait où va son histoire.

Pour Arakawa ça reste dans le pur esprit SHAFT et on a droit à Maaya Sakamoto :) .

Sinon pour K-ON!! un petite note que j’ai trouvé très juste » “The series that proved beyond reasonable doubt how inept, repetitive, and desperate the Japanese animation industry has become, as well as how incompetent and pathetic its viewers and financial supporters are.” Et je vais quand même regarder cette suite malgré tout le bien que je pense de la saison 1 ^^’ .

Gen' Gen' ·  09 avril 2010, 23:24

J’ai désactivé la protection Defensio qui entrait sans doute en conflit avec Akismet, je me suis rendu compte que les spams étaient tout aussi bien filtrés sans. Mes excuses pour le contretemps (lorsque ce genre de choses se produit, je vous invite à me contacter via le formulaire courrier électronique, c’est aussi là pour ça ^^).

Et non je ne vais pas mettre mon blog en hiatus justement, je vais juste ne plus trop parler des nouveautés saisonnales, mais il y aura toujours des billets sur mes visionnages de séries complètes et d’autres choses diverses prévues (jeux vidéo, critiques d’OST, continuité des dossiers, etc), bref pas de souci de ce côté là, faut juste que je trouve le temps d’écrire.

Pour Arakawa, j’ai bien aimé, ça passe dans les séries que je suis. Je trouve que visuellement, Shaft s’est amélioré depuis Bakemonogatari, c’est vraiment joli à regarder tout en gardant l’originalité caractéristique du studio, pour le moment j’adhère. Nino est à croquer. Et purée de purée, je n’avais même pas remarqué que Sakamoto était de la partie, miam. Pareil pour B Gata H Kei, qui est finalement très sympa malgré le thème abordé. C’est un peu du ecchi tout public, c’est ludique et sans langue de bois, j’aime.

J’attends toujours de voir Rainbow, qui ajoute une touche de sérieux dans la saison printanière, ça me fera du bien d’équilibrer un peu tout ça (beaucoup de comédies colorées dans mes visionnages en cours, je frôle l’overdose).

Pour le passage sur K-On!!, pas tout à fait faux mais c’est quand même beaucoup généraliser, l’animation japonaise n’est pas non plus à enterrer. Ça sent surtout le rédacteur blasé j’ai l’impression, y’a quand même autre chose à se mettre sous la dent (ne serait-ce que Senkō no Night Raid, un premier épisode vraiment bon).

Voilà voilà, merci d’être passé :)

Lu-sama Lu-sama ·  10 avril 2010, 10:17

Ça remarche !! :surpris:
J’ai cru que je pourrais jamais poster mon commentaire. ^^

Je vois que je suivrai à peu près les mêmes animes que toi (j’ai toujours pas commencé Heroman, grrr)
Je suivrai en plus K-ON!! parce que j’avais adoré la première saison, et Ikkitousen parce que je ne peux pas en rester à la troisième saison en si bon chemin (et que malgré tout le fond reste accrocheur même si le forme peut parfois laisser à désirer).
Et je continuerai peut-être aussi B Gata H Kei si l’humour reste aussi sympa (et je veux surtout savoir si l’héroïne va se faire son pote à la fin).

Par contre je me mettrai peut-être à Rainbow. je sais que le manga est réédité en ce moment par Kazé Manga, donc je veux voir un peu ce que ça donne.

Bon courage ! ;)

Les commentaires sur ce blog utilisent l'affichage Gravatar, enregistrez votre mail en quelques clics pour lier automatiquement votre adresse mail à un avatar de votre choix sur tous les sites compatibles. Cliquez ici pour en savoir plus.



Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Notice: Undefined index: c_question_hash in /var/www/gen/www.genstream.fr/all-blogs/plugins/accessibleCaptcha/class.dc.filter.accessible.captcha.php on line 55 Notice: Undefined index: c_answer in /var/www/gen/www.genstream.fr/all-blogs/plugins/accessibleCaptcha/class.dc.filter.accessible.captcha.php on line 61


Voir Également

Métamorphose - Introversion et phobie sociale dans les séries de l'été 2016

Read the English version of this post here: Breaking the barrier - Introverts and social anxiety in...

Lire la suite

Récap été 2015 - Rokka no Yuusha

六花の勇者vフレミー via Pixiv. En reprenant le titre exacte d’un ancien billet, j’ai fait la promesse de...

Lire la suite


top