Gen's Stream

Forêt Primordiale v.4.4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - 2012

La Colline aux Coquelicots, une romance façon Ghibli

Kokuriko
(Les deux premières parties sont safe, mais n’allez pas plus loin si vous n’avez pas vu le film) J’arrive après la bataille, vous entendrez surtout parler des Enfants Loups de Mamoru Hosoda dans les jours à venir, mais peu importe. Il a fallu quelques temps pour que je voie La Colline aux Coquelicots (コクリコ坂から, Kokuriko zaka kara), dernière production Ghibli en date sortie en janvier dans nos salles obscures. Je m’étais préparé à l’exercice puisque j’avais même acheté le manga d’origine pour m’essayer à une comparaison, et finalement je n’ai pas été disponible pour aller voir le film au...

Lire la suite


Tsuritama et la symbolique de la canne à pêche

Tsuritama
Tsuritama, c’est la seconde production noitaminA de la saison avec Sakamichi no Apollon/Kids on the Slope. Si elle est moins plébiscitée que cette dernière, qui doit une bonne partie de sa popularité au nom de Shinishiro Watanabe et à l’héritage Cowboy Bebop/Samurai Champloo, ça reste un plaisir de suivre les épisodes de la série semaine après semaine sans trop savoir quoi en attendre. Il faut dire que Kenji Nakamura aime brouiller les pistes, Tsuritama s’inscrivant dans la digne continuité de ses précédentes productions Kemonozume, Mononoke et Kūchū Kuranbo (Trapeze). De ces séries...

Lire la suite


Tasogare Otome x Amnesia - Premier coup d'oeil

Tasogare Otome x Amnesia
Il paraît qu’une image vaut mieux que mille mots. Alors vu qu’en temps normal je prends ce principe à l’envers (à savoir, environ une image tous les mille mots), et vu que Tasogare Otome x Amnesia est une série qui s’y prête avec sa mise en scène futée et ses couleurs chaudes, je bouscule mes habitudes pour vous présenter uniquement l’aspect visuel de la série, qui est aussi dangereusement séduisant que son personnage principal, Yūko. Un travail signé Shin Ōnuma, directeur à qui Shaft doit ses lettres de noblesse, ayant notamment travaillé sur Bakemonogatari, les deux saisons ef, Natsu no...

Lire la suite


Chihayafuru et l'étincelle d'un regard

Chihayafuru
Les séries que je suis chaque semaine se font rares, surtout parce qu’une quantité astronomique de séries terminées m’attendent à bras ouverts. Ces derniers mois, aux côté de Mawaru Penguindrum que j’ai abordée juste avant, une autre série toujours en cours a captivé mon attention et m’offre de bons moments semaine après semaine : une petit histoire qi parle de jeu de cartes et d’accomplissement de soi, Chihayafuru. Sirius en a déjà parlé de son côté, avec cette démarche intéressante de s’intéresser à une facette de la série au fil de sa diffusion plutôt que de l’aborder dans son ensemble,...

Lire la suite


Resident Evil Revelations : la démo eShop

RE Revelations 1
Je doute un peu de l’intérêt d’impressions écrites autour d’une démo gratuite, mais puisque je n’ai jamais fait d’aperçu en main d’un jeu vidéo ici, c’est une bonne occasion de s’y mettre. D’autant plus que je ne me souviens pas avoir parlé de survival horror sur ce blog, un genre que j’apprécie pourtant particulièrement. Les premières démos jouables distribuées par Nintendo sont disponibles sur l’eShop 3DS depuis le 19 janvier, avec Cooking Mama 4 et Resident Evil Revelations à l’essai donc. Etant particulièrement curieux de connaître l’orientation de ce dernier, je n’ai pas tardé à m’y...

Lire la suite