Petrov 0
C’est une idée qui traîne dans ma tête depuis que j’avais écrit ce billet sur les courts-métrages en ne faisant qu’effleurer une production vaste et diversifiée. Parler de cette animation moins plébiscitée, moins regardée qui se rapproche de ce qu’il y a de plus artisanal dans le milieu, loin des industries dominantes de l’animation japonaise et des cartoons américains. Une poignée de studios se construisent une réputation en privilégiant une animation dite traditionnelle pendant que les véritable artisans de l’animation peinent à faire connaître leur travail. Tel est le fardeau d’un artiste,...