Gen's Stream

Forêt Primordiale v.4.4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Madhouse

Death Parade et le complexe de Pinocchio

Death Parade
Bon, il serait peut-être temps de faire vivre ce blog… Ne comptez pas sur moi pour vous ressortir l’éternel discours “j’ai arrêté l’animation japonaise parce que j’ai mûri”, c’est une attitude que j’ai toujours soigneusement évité, et j’ai toujours défendu mon intérêt pour ce medium pour ce qu’il a d’unique au delà du simple exotisme ou d’une crise d’adolescence passagère. Je jette toujours un oeil aux sorties saisonnières même si je ne me penche au final que sur une poignée d’entre elles. Aimer le cinéma n’implique pas de se sustenter de toutes les bouses qui sortent, il en est de même pour...

Lire la suite


Chihayafuru et l'étincelle d'un regard

Chihayafuru
Les séries que je suis chaque semaine se font rares, surtout parce qu’une quantité astronomique de séries terminées m’attendent à bras ouverts. Ces derniers mois, aux côté de Mawaru Penguindrum que j’ai abordée juste avant, une autre série toujours en cours a captivé mon attention et m’offre de bons moments semaine après semaine : une petit histoire qi parle de jeu de cartes et d’accomplissement de soi, Chihayafuru. Sirius en a déjà parlé de son côté, avec cette démarche intéressante de s’intéresser à une facette de la série au fil de sa diffusion plutôt que de l’aborder dans son ensemble,...

Lire la suite


Texhnolyze : Nietzsche, le Pathétique et le Divin

Pic 1
Non, ne prenez pas encore vos jambes à votre coup, je vous jure que le contenu du billet qui suit est à la portée de n’importe-qui. A condition d’être prêt à dépasser des a priori solides, ce qui demande un petit travail sur soi que Texhnolyze nous force d’entrée à accomplir. “In order to enjoy it, one must endure it”, voilà comment un camarade anglais décrivait la série, une expression qui me vient toujours en tête lorsque j’en parle, comme un petit leitmotiv discret qui se glisse derrière la noirceur cyberpunk, les thèmes d’une lourdeur considérable et la violence crue, limite caricaturale...

Lire la suite


Oh! Edo Rocket (2007)

Oh! Edo Rocket
J’avais commencé à regarder la série il y a quelques temps déjà, mais devant le lot d’autres sorties cette année là et une immersion difficile dans les premiers épisodes, j’avais décidé de la mettre en pause jusqu’à nouvel ordre. J’ai enfin rattrapé mon retard, et je ne le regrette pas, je me demande même pourquoi je n’avais pas davantage entendu parler de la série à l’époque, parce qu’elle vaut franchement le coup d’œil. Tamaya ! Oh! Edo Rocket (大江戸ロケット, production Madhouse, Seiji Mizushima) nous plonge en pleine ère d’Edo, et plus précisément en 1842, un période qu’on retrouve souvent dans...

Lire la suite


Dennō Coil : Coil a Circle of Children (2007)

Image
Version française : Non licenciée Studios : Madhouse, Bandaï Visual Genre : Train de vie, Science Fiction, Humour, Mystère, Drame Nombre d’épisodes : 26 Diffusion : Premier épisode diffusé le 12 Mai 2007, dernier le 1er Décembre 2007 Dennō Coil, c’est un de ces ovnis animés comme seuls les studios japonais savent en faire, un étrange mélange entre humour, mystère et mélancolie. Partageant le style graphique d’une œuvre de Miyazaki et flirtant avec la profondeur virtuelle de Serial Experiments Lain, la série se veut drôle et attachante, bercée par un secret qu’on ne cesse d’explorer au fil des...

Lire la suite